Qu'est-ce que le FeLV?

Le FeLV? Mais qu'est-ce donc que ce truc?

 

 

 

Fe.L.V = Feline Leukemia Virus = Virus de la leucose féline ou Virus leucémogène félin.

 

Le FeLV est communément appelé "leucose".

C'est un raccourci un peu rapide pour décrire la chose. En effet, le FeLV est un virus, et ce virus entraine cette maladie qu'est la leucose.

Le mot "leucose" est souvent un synonyme de "leucémie". Le mot "leucose" est en fait une maladie qui se caractérise par une augmentation des globules blancs dans le sang, pouvant entrainer une perturbation des défenses immunitaires et pouvant provoquer des leucémies. Mais elle peut aussi entrainer d'autres pathologies, tel que des lymphomes, ou d'autres affections non tumorales. De plus, malgré le côté "oncogène" du FeLV, les affections tumorales (leucémies et lymphomes) ne sont pas la principale cause de mortalité des chats FeLV+.

FeLV = virus. Leucose = maladie.

Souvent, le FeLV est aussi appelé "sida du chat". Ce raccourci est erroné. En effet, le "sida du chat", c'est le FIV. Et le FIV et le FeLV, ce sont deux choses différentes (du moins, ce sont deux virus différents qui fonctionnent et provoquent des états différents). En revanche, le FeLV peut induire des états similaires au vrai "sida du chat".

Bien sûr, rien ne vous empêche de dire que le FeLV, c'est la leucose du chat. Mais il est important d'assimiler qu'un chat FeLV+ n'a pas automatiquement la leucose : il la déclarera probablement, mais il ne l'a pas forcément au moment où il est porteur du virus et en bonne santé à côté de ça. D'autre part, il faut bien comprendre qu'un chat FeLV+ n'est pas automatiquement malade : il le sera peut-être, mais il ne l'est pas forcément durant le temps où il a le virus en lui.

L'erreur est surtout de penser et dire qu'un chat FeLV+ est un chat forcément malade.


Un chat testé FeLV+ est un chat seulement porteur du virus. Il peut rester porteur asymptomatique pendant quelques mois à quelques années, jusqu'à ce que le virus se réveille et entraine la leucose. Ce virus peut être à l'origine de maladies prolifératives, de même que de maladies dégénératives et d'une immunodépression. Pour un chat FeLV+, l'espérance de vie et le diagnostique sont moins optimistes que pour un FIV+.

 

Le FeLV se transmet beaucoup plus facilement que le FIV car la transmission peut se faire par simple contact. Les voix de contaminations sont la salive (léchage mutuel, partage des gamelles, crachages, etc...), le sang (bagarres, morsures), la litière (le virus est présent dans les urines et les selles)... Il peut également se transmettre de la mère à ses chatons, et également lors de l'accouplement (l'acte en lui-même suppose un contact étroit, donc...).

Le virus étant peu résistant à l'air libre, il suppose un contact direct entre chats.

 

Ce virus est exclusivement félin. Il ne peut se transmettre que de chat à chat. En aucun cas, vos enfants, votre papi, votre livreur de pizza... ou vous-même... ne risquez d'être contaminé.

 

Les chatons, en raison de la fragilité de leur système immunitaire, sont plus sensibles à l'infection. Les chats ayant accès à l'extérieur sont aussi exposés à une contamination. De même que les chats FIV+, qui sont plus à même de contracter le FeLV si sont exposés au virus.

Les chats courant le plus de risques d'être touchés par le FeLV sont les mâles non castrés et non vaccinés, âgés de 3 à 5 ans en moyenne, et ayant accès à l'extérieur. En effet, ces chats-là ont tendances à vagabonder, élargir leur territoire, se battre avec les autres mâles et s'accoupler avec les femelles. Ils sont donc plus prédisposés à rencontrer des chats porteurs du virus.

Mais, dans les faits, tout chat peut être contaminé (sauf les négatifs vivant exclusivement à l'intérieur et sans aucun contact avec d'autres chats).

 

Le FeLV est un virus qui induit une maladie grave et mortelle. Cette maladie provoque une diminution progressive du système immunitaire, rendant le chat sensible à de nombreuses infections. Elle est également souvent responsable du développement de tumeurs et cancers divers. A court ou moyen terme, elle entraine la mort.

La leucose est une des maladies félines les plus importantes en raison de son mode de transmission facile et de ses conséquences, et également l'une des plus complexes.

 

Cependant, il existe un atout non négligeable contre le FeLV et la leucose : le vaccin!

Contrairement au FIV, un vaccin contre ce virus a pu être développé. Son efficacité n'atteint pas les 100% (comme pour tout vaccin), mais il protège néanmoins très bien contre la transmission et est un atout non négligeable dans la lutte contre le FeLV, de même que pour protéger vos propres chats.

 

Face à une infection par le FeLV, il existe plusieurs cas de figures :

  1. des chats testés FeLV+ qui deviendront négatifs, comme s'ils s'étaient débarassés du virus.
  2. des chats FeLV+ qui paraitront négatifs aux test standard mais dont le virus se sera logé dans la moelle osseuse.
  3. des chats FeLV+ mais dont l'infection sera localisé dans certains organes (tissus mammaires, etc...).
  4. des chats qui seront testés FeLV+... et qui resteront FeLV+.

 

Un chat testé FeLV+ devra être retesté 3 mois après. Un seul et unique test n'est pas suffisant. En effet, un chat peut évacuer le virus et passer d'un statut de chat séropositif au statut de chat séronégatif. De ce fait, l'euthanasie d'un chat FeLV+ basée sur un seul et unique test est plus que criminelle. Non seulement elle consiste à tuer un chat qui n'a rien demandé à personne et qui n'est pas responsable de sa positivité, mais en plus elle tue des chats qui seraient probablement devenus négatifs, donc le même style de chat que cette euthanasie abusive tente de protéger.

A savoir que...

Un chat FeLV+ n'est pas conscient de sa positivité. Il ne sait pas ce qu'est ce virus, ni qu'il en est porteur, ni à quel possible avenir ça le prédispose. Il sait juste que le canapé, c'est confortable, les croquettes, c'est trop bon, les câlins, c'est super chouette.

Un chat FeLV+ n'est pas un chat malade qui va vous coûter des centaines d'euros tous les mois. Tant que la maladie n'est pas déclarée, il ne vous coûtera pas plus qu'un chat négatif. Et lorsque la maladie se déclarera... certes, il coûtera un peu plus que d'habitude. Mais bon, un chat négatif qui va tomber gravement malade ou se faire éclater par une voiture, ça sera pareil. Aucun chat n'est immortel, et un FeLV+ aura une espérance de vie aussi longue qu'un chat qui sort et est exposé aux dangers des voitures. Donc, à moins de prendre un chat qui accumule déjà des problèmes de santé, vous ne courrez pas à la ruine en gardant votre chat FeLV+ ou en en adoptant un. Il faut seulement se préparer à l'éventualité de le perdre plus tôt qu'un autre, mais tout est relatif (un chat qui sort... vous connaissez le refrain).

Le FeLV en détail

 

 

Le virus en lui-même. Quitte à ce qu'il nous embête, autant en savoir un peu plus sur lui!

Différents sous-groupes du FeLV. Pourquoi faire simple quand on peut faire compliqué?

Les stades de l'infection les étapes d'installation du virus dans le chat.

 

Les différentes issues de l'infection : parce que le FeLV ne se limite pas à + ou un - ...

Les victimes du FeLV : a-t-il des proies favorites?

La transmission : comment va-t-il pouvoir toucher nos poilus?

Les symptômes : à quoi peut-on s'attendre comme conséquences?

Dépistage du FeLV : les tests!

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site