Qu'est-ce que le FIV?

Le FIV? Mais qu'est-ce que c'est que cette bête-là?!

 

F.I.V = Feline Immunodeficiency Virus = Virus de l'immunodéficience féline.

 

Le FIV est communément appelé « SIDA du chat » (Syndrome d'Immuno-Déficience Acquise du chat).

Bien que cette appellation de « SIDA du chat » soit plus parlante aux yeux de la majorité des personnes que « FIV », c'est un raccourci un peu rapide pour décrire la chose.

En effet, le « FIV » est avant tout un virus. Ce virus entraine une immunodéficience chez le chat, ce qui le rend plus sensible aux infections.

Le « sida du chat » est, quand à lui, la maladie qu'entraine la présence du FIV dans l'organisme du chat infecté. C'est le stade où le virus va se déclarer et où le chat va être sujet aux infections et maladies opportunistes.

Le FIV est le virus, le sida du chat est la maladie. L'un entraine l'autre, l'un n'est pas l'autre.

Bien sûr, rien ne vous empêche de dire que le FIV, c'est le sida du chat si c'est plus simple pour vous. Mais il est important d'assimiler qu'un chat FIV+ n'a pas automatiquement le sida : il peut l'avoir, mais ce n'est pas systématique. D'autre part, il faut bien comprendre qu'un chat FIV+ n'est pas automatiquement malade : il peut l'être, mais ce n'est pas systématique.

 

Un chat testé positif FIV est un chat porteur du virus. Mais ce virus étant à évolution lente, le chat peut rester séropositif pendant des années avant de déclarer le sida, voir ne jamais le déclarer et rester porteur asymptomatique toute sa vie.

 

Le FIV se transmet majoritairement par morsure sévère. Il peut également se transmettre de la mère à ses chatons, et, de manière plus controversée, lors de l'accouplement.

En revanche, ce virus étant exclusivement félin, il ne peut pas se transmettre aux êtres humains, aux chiens, aux hamsters, aux papillons, etc... Si vous n'êtes pas physiologiquement un chat, vous ne risquez absolument rien!

 

Le FIV se rencontre principalement chez les mâles non castrés. En effet, pour ces chats-là, les bagarres sérieuses sont monnaie courante, avec tout ce que cela suppose : blessures, plaies,... La transmission est donc facile dans ces conditions.

Il peut également se trouver chez n'importe quel chat bagarreur de nature, quelque soit son sexe.

Mais la bagarre est le principal vecteur du virus, et les mâles non castrés... la bagarre, ils connaissent!

 

Le FIV est un virus qui entraine une maladie grave et mortelle. Un chat FIV+ est potentiellement plus fragile qu'un autre. Le FIV provoquant une immunodéficience, le chat est plus sujet à des infections ou pathologies diverses. En effet, le système immunitaire s'affaiblit progressivement, et ça devient la porte ouverte aux infections diverses. A court ou long terme, selon le stade d'évolution du virus, la mort survient.

Cependant, il est important de savoir que que la mort ou la maladie n'est pas systématique. En effet, un chat peut rester porteur du virus toute sa vie sans jamais atteindre le stade du sida. De même, pendant que le chat n'a rien déclaré et est porteur asymptomatique, il peut être aussi robuste qu'un autre chat. La mort est une issue inévitable pour tout être vivant, mais pour les FIV, elle peut survenir des suites de leur "maladie" ou de vieillesse, accident, etc... comme n'importe quel chat négatif.

 

A savoir que...

Un chat FIV+ n'est pas conscient de sa positivité. Il ne sait pas ce qu'est ce virus, ni qu'il en est porteur, ni à quel possible avenir ça le prédispose. Il sait juste que le canapé, c'est confortable, les croquettes, c'est trop bon, les câlins, c'est super chouette.

Un chat FIV n'est pas un chat malade qui va vous coûter des centaines d'euros tous les mois. Tant que la maladie n'est pas déclarée, il ne vous coûtera pas plus qu'un chat négatif. Et si la maladie se déclare... certes, il coûtera un peu plus que d'habitude, mais bon, un chat négatif qui va tomber gravement malade ou se faire éclater par une voiture, ça sera pareil. Donc, à moins de prendre un chat qui accumule déjà des problèmes de santé, vous ne courrez pas à la ruine en gardant votre chat FIV ou en en adoptant un.

Un peu d'histoire...

Le FIV a été isolé pour la première fois en 1986 par le docteur Niels Pedersen et le docteur Janet Yamamoto, dans un groupe de chats infectés présentant de nombreux signes d'infections opportunistes et des symptômes similaires à ceux du sida.

Initialement appelé « FTLV » pour « Feline T-Lymphotropic Virus » en raison de son isolement à partir des lymphocytes de chats infectés et spécifiquement dirigé vers le lymphocyte T, le terme « FIV » ne fait son apparition qu'en 1988 après que des études cliniques aient mis en évidence une relation entre l'infection par ce virus et l'immunodéficience des chats atteints.

Cependant, même si le virus a été découvert en 1986, des études faites sur des sérums congelés antérieurement à cette date ont démontrés une existence du virus dès le milieu des années 1960 au Etat-Unis et dès 1974 en France. Le virus existait donc déjà bien avant 1986 mais il n'a été véritablement repéré, nommé et étudié qu'à partir de cette date.

Un reportage 30millions d'amis sur le FIV :

Le FIV en détail

 

 

 

Le virus en lui-même. Quitte à ce qu'il nous embête, autant en savoir un peu plus sur lui!

Différents sous-types du FIV. Histoire de compliquer les choses...

FIV et HIV. Et autres subtilités... Ou pourquoi le FIV n'est pas transmissible à l'homme.

 

 

La transmission. Mais comment ça se transmet ce truc?

La transmission verticale. Maman chat et ses petits... Tous FIV+?

Les victimes du FIV. Comment les choisit-il?

Les stades d'évolution du FIV. Ou comment procéder par étapes...

Les symptômes du FIV. Les conséquences?

Dépistage du FIV. Les tests!

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site