Les symptomes du FeLV

Le FeLV se divise en trois phases : phase d'infection, phase asymptômatique et phase clinique.

 

La phase d'infection correspond à l'entrée et installation du virus dans l'organisme. Cette phase dure quelques semaines et passe souvent inaperçue.

 

Pendant la phase asymptômatique, le chat ne présente pas de symptômes spécifiques. Il est en bonne santé, va bien, tout se passe bien pour lui : il est comme n'importe quel chat. Tandis qu'il vit sa vie tranquillement, le virus se multiplie dans son organisme, et le chat, bien que pas malade, peut contaminer ses congénères.

Cette phase peut durer de quelques mois à quelques années. Les chiffres ne sont pas tous d'accord à ce niveau. Certains parlent d'une espérance de vie de 3 à 5 ans, d'autres de 7 à 8 ans.

 

La phase clinique correspond au réveil du virus et à l'apparition de maladies diverses.

Lorsque la phase clinique s'exprime, on constate l'apparition d'affections directement liées à l'action du FeLV, et d'affections secondaires dues à l'immunodépression.

Les principaux symptômes rencontrés sont :

_ anorexie dans 60% des cas.

_ perte de poids, léthargie et fièvre dans 40 à 50% des cas.

_ anémie dans 30 à 40% des cas.

_ inflammation importante des ganglions dans 20 à 30% des cas.

_ affections buccales (gingivites, stomatites) dans 10 à 20% des cas.

 

La maladie revêt deux formes : forme tumorale et forme non tumorale.

La liste des possibilités sous formes tumorales ou non tumorales est longue, très longue! Cependant, même si elle est effrayante lorsqu'on la regarde de plus près, il faut garder à l'esprit qu'un chat FeLV+ ne dévelloppera pas tout. Ce sont des conséquences possibles, mais elles ne sont ni automatiques ni obligatoires.

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site