Test rapides

Les tests rapides : deux méthodes.

 

On trouve ces tests chez le vétérinaire. Ils se présentent sous forme de plaquette, avec une partie où le sang du chat (souvent une goutte) à tester va être déposé, et une autre partie où le résultat du test apparaitra.

Il suffit d'une petite prise de sang et de quelques minutes pour connaître le résultat.

La majorité du temps, ces tests permettent de tester simultanément le FIV et le FeLV.

 

Lorsque l'on parle de ces tests rapides, on pense automatique « ELISA ». Pourtant, ces tests qui se pratiquent chez le vétérinaire utilisent une autre méthode : l'immunochromatographie / ou immunomigration rapide.

 

La différence principale entre les deux méthodes est essentiellement d'ordre technique (conditions de conservation, etc...).

Différence secondaire : pour l'ELISA, seul le SNAP COMBO PLUS permet un dépistage individuel directement chez le vétérinaire. Les autres tests rapides (WITNESS, SPEED DUO, etc..) utilisent l'immunochromatographie / immunomigration rapide.

A part ces deux points, la pratique et les capacités sont les mêmes.

ELISA (Enzyme-Like Immunosorbent Assay) 

ELISA, ce n'est pas qu'un test, c'est avant tout une technique.

 

Lors d'un test ELISA, plusieurs types d'échantillons peuvent être utilisés pour l'analyse. Il s'agira principalement du sang, mais on peut utiliser également des larmes, de la salive, voir de l'ascite.

 

La méthode ELISA met en évidence la présence ou absence de l'antigène p27.

Des anticorps spécifiques d'un épitope de la p27 sont fixés sur une phase solide (plaquette, membrane,...). L'échantillon à tester (principalement du sang) va être mélangé à des anticorps spécifiques d'autres épitopes. Ces anticorps vont se fixer avec les antigènes p27 éventuellement présents dans l'échantillon, formant ainsi un complexe anicorps anti p27-antigènes p27. Un substrat spécifique est ajouté à la préparation. Le tout est déposé sur la phase solide. S'il y'a présence d'antigènes p27 dans l'échantillon, cela entrainera une coloration du test, et signifiera donc un résultat positif.

A noter qu'un marqueur apparaît dans tous les cas, quelque soit le résultat. Ce marqueur atteste du bon déroulement du test. Il y'aura donc un marqueur qui apparaitra quelque soit le résultat, et un autre marqueur qui apparaitra en cas de résultat positif.

Cependant, la virémie n'accompagnant pas systématiquement l'antigénémie, le test ELISA présente comme limite le fait de ne pas pouvoir dire si l'infection est transitoire ou permanente. Ainsi, un test ELISA dira seulement que le chat est FeLV+, mais ne pourra pas nous dire s'il le restera ou non.

 

Le test peut parfois donner de faux positifs. C'est le cas notamment avec le test sur salive, ou avec l'utilisation de sang total au lieu du serum ou du plasma.

Il peut aussi arriver que le test manque de sensibilité et donne donc de faux négatifs. Cela pourrait être du à une substance interférente qui empêcherait la formation de liaisons entre les anticorps et les antigènes. Certains chats présentent également une absence de l'antigène p27 dans le serum, mais celui-ci est présent dans les cellules sanguines, où il pourrait être identifié par IFI, ce qui laisse à penser que la sensibilité du test serait meilleure avec du sang total plutôt qu'avec du serum.

 

Les tests SNAP FeLV et SNAP COMBO Plus FIV/FeLV (Idexx) utilisent cette technologie. Il s'agit d'un petit boitier où l'on dépose la solution échantillon/complexe antigène-enzyme dans un trou prévu à cet effet. En appuyant sur le « snap », le substrat chromogène est libéré et le résultat apparaît sous forme de points : un point témoin, un point pour le FeLV (et un point pour le FIV pour le snap combo).

 

Assure FeLV (SYNBIOTICS) utilise la technologie ELISA. Cependant, le test ne se pratique pas sur membrane, mais avec des tubes. Selon la notice d'utilisation, le test détecte l'antigène p27 en 15-20 minutes dans la salive, et en 10-15 minutes dans le sang total, serum ou plasma.

 

ViraCHEK FeLV (SYNBIOTICS) utilise cette technologie également. Mais le test se pratique en cupules. C'est un test généralement trop lourd et cher pour être pratiqué en test de routine chez le vétérinaire.

 

Concrètement, ça donne quoi? Qu'allez-vous avoir comme batterie de machines pour faire tester votre chat au vétérinaire?

En test rapide, vous aurez seulement un petit boitier ou plaquette. Le vétérinaire prélèvera un peu de sang de votre chat et le déposera à un endroit spécifique du support de test. Il ajoutera ensuite un produit spécifique et les choses sérieuses commenceront. En quelques minutes, vous saurez si votre chat est positif ou non.

Immunomigration rapide / Immunochromatographie.

C'est une méthode relativement facile à utiliser. Il suffit d'une goutte de sang, sérum ou plasma.

Son principe est simple : trois zones sont définies sur une plaque de migration : zone de l'échantillon, zone de contrôle, zone de résultat.

La zone échantillon contient des particules d'or colloïdal portant des anticorps anti-p27 et des particules portant des complexes anticorps-antigènes témoins.

La zone de contrôle contient des anticorps fixes.

La zone de résultat contient des anticorps anti-p27 fixés à la plaque de migration.

Lorsqu'on ajoute l'échantillon à tester dans la zone échantillon, si l'antigène p27 est présent dans l'échantillon, il y'aura une formation de complexes, qui migreront et se lieront aux anticorps anti-p27 de la zone de résultat. En cas de coloration, cela indiquera la présence d'antigène p 27, et donc un résultat positif.

Pour la zone de contrôle, le principe est le même, sauf qu'il y'a toujours coloration, ceci permettant d'attester du bon déroulement du test.

 

Nous avons donc une plaquette avec un puits pour l'échantillon et une zone où le résultat va apparaître.

On met la goutte de sang dans le puits, puis la migration se fera vers l'autre zone. Si une seule barre apparaît, c'est que le test s'est bien déroulé et que le sujet est négatif. Si une seconde barre apparaît... FELV+.

 

C'est la technique utilisée par les test WITNESS (Synbiotics), SPEED DUO (BVT), ONE STEP, KITVIA FIV/FeLV (Kitvia)

Conclusion :

Ces deux méthodes sont disponibles chez votre vétérinaire.

Elles necessitent toutes deux un échantillon à tester : sang total, plasma ou serum. La plupart du temps, une simple prise de sang est pratiquée et suffit pour le test.

Le résultat apparaît en 10 ou 15 minutes.

 

C'est simple, rapide et peu coûteux comparé aux tests en laboratoire.

Spécificité et sensibilité :

La spécificité et la sensibilité sont deux critères permettant d'évaluer la qualité du test.

Les performances du test sont évaluées par rapport à une méthode de référence. Cette méthode de référence permet de définir le véritable statut sérologique du chat. Il s'agit donc d'une comparaison entre les tests rapides et un test qui permet de dire à coup sûr si le chat est positif ou non. Ainsi, on peut avoir une idée de la fiabilité du test rapide.

Spécificité :

La spécificité détermine le pourcentage de chats positifs parmi ceux testés positifs avec la méthode de référence. Elle se calcule de la façon suivante :

Vrai négatif / (Faux positif + Vrai négatif) = Spécificité.

 


Sensibilité :

La sensibilité détermine le pourcentage de chats négatifs parmi ceux testés négatifs avec la méthode de référence. Elle se calcule de la façon suivante :

Vrai positif / (Vrai positif + Faux négatif) = Sensibilité.

 


  • Les vrais positifs et vrais négatifs sont ceux qui ont été testés positifs ou négatifs aux deux tests (test rapide et méthode de référence).
  • Les faux positifs sont ceux qui ont été testés positifs au test rapide mais négatif à la méthode de référence.
  • Les faux négatifs sont ceux qui ont été testés négatifs au test rapide mais positif au test de référence.

Les performances des tests rapides SNAP COMBO PLUS, WITNESS, KITVIA, SPEED DUO FIV/FeLV et ONE STEP pour la détection du FeLV (les résultats sont différents pour le FIV) sont :

 

SNAP COMBO PLUS (méthode de référence : Isolement viral) :

sensibilité : 92,3%

spécificité : 97,3%

 

WITNESS (méthode de référence : Isolement viral) :

sensibilité : 92,1%

spécificité : 97,5%

 

KITVIA (méthode de référence : Isolement viral) :

sensibilité : 94,7%

spécificité : 99,7%

 

SPEED DUO FIV/FeLV (méthode de référence : Isolement viral) :

sensibilité : 94,7%

spécificité : 99,2%

 

ONE STEP (méthode de référence : Isolement viral) :

sensibilité : 96,8%

spécificité : 95,4%

Excepté pour le test KITVIA, ces résultats proviennent d'une étude menée en 2007 (publié dans le Journal of Feline Medecine and Surgery), visant à évaluer les performances de plusieurs tests rapides.

 

Le ONE STEP présente la plus forte sensibilité (négatif aux deux test). Viennent ensuite le KITVIA et le SPEED DUO FIV/FeLV.

En terme de spécificité (positif aux deux tests), le KITVIA est le gagnant, suivi de près par le SPEED DUO FIV/FeLV. En revanche, le ONE STEP arrive en dernière position.

Concernant la difficulté de lecture, le WITNESS reste celui qui présente le plus de tests illisibles.

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site

×