Hermione "Survivor"

Oh combien pensent encore qu'un chat simplement FIV+ est un chat mourant, qui vit ses derniers instants de vie dès que le test délivre son résultat? Combien croient fermement qu'un chat porteur sain du FIV est un chat qui est déjà mort mais qui ne le sait pas? Autant de personnes qui ne connaissent pas Hermione, qui ignorent son histoire,... et qui auraient radicalement changé d'avis si elles avaient combattu à ses côtés lorsque la mort planait sur sa tête d'albâtre et d'ébène.

Hermione est à elle-seule une multitude de leçons.

 

Hermione est une charmante minette noire et blanche à poils mi-longs. Son âge est difficile à déterminer avec précision, mais, en 2012, elle était estimé à au moins 5 ans (peut-être plus).

Lorsque le Refuge des Mil'Poils l'a accueilli en février 2012, personne ne pensait qu'elle s'en sortirait tant elle était dans un état catastrophique. Mais avec beaucoup de bons soins et un soupçon de miracle... on peut avoir d'agréables surprises!

 

2012

Petite minette anonyme, noire et blanche, au moins 5 ans, trouvée agonisante sur la voie publique, dans le froid de l'hiver et sur l'asphalte glacé... elle est prise en charge par l'école vétérinaire.

Ce n'est plus qu'un petit corps flétri, un squelette ambulant pourvu de chair et de poils sales. La famine a creusé son être à l'en faire fondre, la maladie transpire par toutes les pores de sa peau. Juste un petit bout de chat, toute frêle et famélique, dont on devine aisément les os. Et pour cause, elle ne pèse plus qu'1,8kg, alors qu'elle devrait en faire le double.

Un bon gros calicivirus lui cause d'importantes difficultés respiratoires et a rempli sa bouche d'ulcérations et d'abcès, l'empêchant ainsi de se nourrir... depuis plusieurs jours probablement. Pour couronner le tout, elle est testée FIV+.

Bref, positive, gravement malade, semble à l'article de la mort. Autant dire que la partie est perdue d'avance.

Faute de solutions, l'euthanasie est envisagée.

 

  • 15 février : Le Refuge des Mil'Poils accueille le petit cadavre ambulant afin de lui donner une ultime chance. Elle est tellement mal en point que personne ne croit à sa survie, mais qui ne tente rien... Elle sera alors hospitalisée chez le vétérinaire de l'association afin d'être réhydratée, soignée, et essayer de la sauver. Par la même occasion, la frêle créature sort de l'anonymat et sera appelée Hermione.

 

  • 17 février : L'appétit est revenu, elle reprend des couleurs, prend bien ses antibiotiques, accepte ses perfusions. Elle sort d'hospitalisation pour continuer ses soins chez les présidents de l'association. Le combat est encore loin d'être gagné, mais Hermione se bat de toutes ses forces et s'accroche à la vie.

 

  • 23 février : La barre des 2kg (contre 1,8kg à son arrivée) est atteinte haut la main! Hermione continue de lutter pour vivre, au grand étonnement de tous. Cependant, elle a toujours des difficultés à respirer malgré les soins. Une radio du thorax mettra alors en évidence un fort renfoncement de la cage thoracique, probablement du à une ancienne malheureuse rencontre trop rapprochée avec une voiture, ce qui ne l'aide pas à respirer au mieux. De plus, un de ses poumons est complètement obstrué par les mucosités. Résultat? Miss Hermione ne respire qu'avec un seul poumon! Dur dur pour elle. Mais les traitements font effet, elle continue de se remplir le ventre avec délice, donc on continue de croire en elle.

 

  • 15 mars : Cela fait un mois qu'Hermione a été recueillie par les Mil'Poils et est soignée par les présidents de l'association et le vétérinaire. Personne n'aurait pensé qu'elle serait encore là un mois après... Et pourtant! Elle tire encore un peu pour respirer, mais, hormis ce petit soucis, elle est plutôt en forme... et prend des formes en atteignant les 2,6kg! La morte-vivante devient peu à peu un lointain souvenir et laisse place à une minette dont la beauté se révèle enfin. Elle connaitra même le luxe d'avoir des chaleurs quelques jours plus tard, ce qui, pour une chatte aussi famélique et carencée qu'elle l'était, est plutôt bon signe. Mais envisager une anesthésie à ce stade, alors qu'elle a encore des difficultés respiratoires, est impossible.

 

  • 29 mars : Nouvelles radios du thorax pour vérifier l'état de ses poumons et énième contrôle de santé. Les mucosités qui obstruaient ses bronches ont enfin disparues. Il est donc plus facile de voir ce qu'elles pouvaient cacher et... les radios révèlent que la mauvaise rencontre avec une voiture, à cause de laquelle elle a un renfoncement de la cage thoracique, lui a également provoqué une hernie diaphragmatique. Même si Hermione a bien remonté la pente, elle gardera toujours des difficultés respiratoires, et il est donc impossible d'envisager une anesthésie pour une chirurgie aussi longue, les risques qu'elle décède sur la table d'opération étant bien trop élevés. Elle peut vivre ainsi, mais il faut éviter un nouveau choc ou une chute. Son calicivirus est en revanche enfin guéri! Elle a alors été stérilisée, détartrée, identifiée et vaccinée!

 

Hermione avant

Hermione

Hermione après

Hermione

2013

Nous sommes en novembre 2013 et qu'est devenue Hermione?

Elle se porte on ne peut mieux! Face à sa guérison spectaculaire, un test par PCR avait été fait afin de confirmer ou infirmer sa positivité, et le résultat est qu'elle est bien FIV+. Elle sera toujours une minette fragile, mais elle va très bien, n'a pas de traitement spécifique, tout roule!

Divers passages en famille d'accueil lui ont permis de progresser, de faire confiance aux humains et de devenir... ou redevenir... une petite mimine toute câline, ronronnante et bien dans ses coussinets. Elle coule actuellement des jours heureux dans sa FALD, d'où elle ne compte pas bouger^^

 

 

Hermione... ou comment passer d'un chat qui tient plus du zombie que du chat à une minette bien portante... ou comment on peut être FIV+ et ne pas mourir dès qu'on prononce ses 3 lettres, voir survivre à pire que ça...

 

Crédit photos : Le Refuge des Mil'Poils

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site

×