Les tests de dépistage

Aucun signe clinique ne permet de détecter le FIV. Certains symptômes sont courant dans l'infection par le FIV, mais ces symptômes ne sont pas spécifiques au FIV et peuvent être des signes d'autres maladies. Aussi, ces manifestations cliniques, l'état du chat, etc... sont seulement des indicateurs qui peuvent faire penser à une infection par le FIV, mais ça ne la confirme pas.

 

Il existe différents types de tests qui permettent de déterminer si un chat est FIV+ ou FIV-.

Ces tests se présentent sous différentes formes, utilisent différentes techniques, et s'effectuent soit en laboratoire soit chez le vétérinaire.

Nous parlerons ici des plus courants et de ceux qu'un propriétaire de chat pourra rencontrer.

 

 

Les tests rapides : ELISA et l'immunochromatographie / immunomigration rapide (chez le vétérinaire)

 

La PCR (en laboratoire)

 

Le Western Blot (en laboratoire)

 

Interprétation des tests

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site