Les victimes du FIV

 

Nous savons déjà que les chats sont les victimes exclusives du FIV. Mais le FIV a-t-il ses préférences? Quels chats sont les plus exposés à l'infection?

Le sexe du chat

Les mâles sont deux à trois fois plus contaminés par le FIV que les femelles.

Les mâles non castrés sont les premières victimes du FIV. En effet, quand Minet n'est pas castré, il a tendance à un peu trop aimer la bagarre! Pour défendre son territoire, pour draguer les minettes... Et quand il se bat pour son honneur, il ne fait pas semblant! De ce fait, les blessures sévères sont nombreuses. Et comme le principal vecteur du FIV est la morsure profonde...

 

Les mâles castrés peuvent aussi se faire avoir. Pourquoi? Parce qu'ils peuvent tomber sur un chat non castré qui aime castagner tout ce qui bouge. Les risques sont limités, le mâle castré ayant moins de raisons de se battre. Mais s'il rencontre un mâle non castré, vagabondant joyeusement... Les hormones font que... peut-être que le chat non castré va sentir que son « ennemi » est castré et n'est plus un concurrent pour lui. Mais s'il déteste les autres chats en prime...

 

Le comportement agressif du mâle non castré est la principale cause de transmission du virus. Donc castrez vos chats! Pour leur bien et celui des autres!


Les femelles sont moins atteintes que les mâles. En effet, elles sont moins concernées par les bagarres d'amoureux lors des périodes de chaleur, puisque les matous se battent pour elles, et non l'inverse. Ce qui limite déjà les risques de transmission.

C'est lors de leur rencontre avec un monsieur chat FIV+ qu'elles risquent d'être contaminées. Les risques sont limités mais ils existent quand même.

Les femelles non stérilisées peuvent aussi avoir des comportements agressifs, spécialement envers les autres femelles non stérilisées. Encore les hormones qui travaillent! Mais il s'agira principalement de bagarre de territoire, ce qui supprime une cause de bagarres et donc... des bagarres.

L'âge du chat

La moyenne d'âge du chat FIV+ tourne autour de 5-6 ans. Plus précisément entre 2 et 6 ans pour les porteurs asymptomatiques, et entre 6 et 10-15 ans pour les porteurs symptomatiques.

On peut également trouver des chatons de 6-7 mois (âge des premiers amours et duels avec les concurrents) qui sont porteurs. C'est moins courant, mais ça arrive.

Cela s'explique par le fait que les bagarres sont plus fréquentes à l'âge adulte.

De plus, les chatons infectés plus jeunes ont généralement une espérance de vie limitée.

Le mode de vie du chat

Les chats de race sont moins touchés par le FIV que les chats de nos gouttières. Les dispositions génétiques n'entrent pas en compte, les chats étant égaux à ce niveau face au FIV. Seulement, les chats de race sont plus maintenus à domicile, avec des sorties contrôlées ou absentes. Alors que nos petits gouttières sont plus amenés à vadrouiller dans leur quartier, dans le jardin des voisins, etc... Pour peu qu'il ne soit pas stérilisé, le gouttière va étendre son territoire et s'éloigner de son domicile. Il sera donc plus à même de rencontrer d'autres chats et de se retrouver contaminé.

 

Indépendamment de la race ou absence de race du chat, mais pour des raisons similaires... les chats vivants exclusivement en intérieur, avec sorties prohibées, ont bien moins de chance d'attraper le FIV que des chats ayant un accès à l'extérieur et liberté de sorties.

L'état de santé

Les chats FeLV+ ont quatre fois plus de chance d'être infectés par le FIV que les chats FeLV-.

En effet, un chat FeLV+ est plus fragile qu'un chat négatif et est donc plus sujet à être contaminé par le FIV en cas de rencontre tendue avec un sujet infecté.

En conclusion

Les chats ayant le plus de chance de contracter le FIV sont les chats vivant en extérieur (soit parce qu'ils rentrent et sortent de chez eux, soit parce qu'ils ont été jetés à la rue) car ils sont plus à même de rencontrer d'autres chats, porteurs potentiels du FIV.

Les chats non stérilisés/castrés sont des victimes privilégiées car l'absence de stérilisation/castration favorise les comportements agressifs chez les mâles majoritairement, mais aussi chez les femelles dans une moindre mesure. De plus, les femelles infectées pourront transmettre le FIV à leurs chatons.

Les mâles sont plus infectés par le FIV que les femelles.

Les mâles entiers qui sortent sont les premiers à contracter le FIV et à le refiler aux « copains ».

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site

×