Les commandements d'Ace

Ace vous donne quelques petits conseils de base pour vivre au quotidien avec votre charmant FIV+. Aussi valable pour les FeLV+ (Ace est égocentrique donc il ne parle que de lui Cool mais on l'aime quand même).

Stériliser ton chat, tu devras.

La stérilisation/castration est la meilleure prévention contre le FIV.

Nous pouvons transmettre le FIV aux mâles avec qui nous nous battons, aux femelles avec qui nous nous accouplons, et indirectement aux chatons que nous engendreront. Stériliser, c'est limiter ou éviter tout ça.

De plus, ça élimine ou réduit un nombre considérable de risques, autant sur le plan santé que sur le comportement. Et lorsqu'on est FIV+, limiter les risques, c'est essentiel!

Des bonnes croquettes à ton chat, tu donneras.

Une bonne alimentation est essentielle à notre santé. Nous sommes déjà FIV+, alors inutile d'en rajouter en nous donnant de la nourriture qui pourrait déteriorer notre santé au lieu de la conserver.

Une bonne nourriture nous aidera à rester en forme et limitera le développement d'autres pathologies.

Contre les maladies, ton chat, tu vaccineras.

Il est important de faire vacciner son positif (même s'il ne sort pas). C'est une protection indispensable pour lui qui lui évitera bien des misères, et en limitera d'autres si jamais...

De plus, un chat FIV+ a plus de chances de contracter le FeLV du fait de son système immunitaire amoindri. Et un chat positif au FIV et FeLV... ça ne dure pas longtemps.

Le vacciner, c'est lui assurer une protection supplémentaire.

 

Il existe tout un débat sur la vaccination des chats positifs. "Il faut le faire!" - "Ca sert à rien!" - "Il faut le faire tous les jours!" (un peu exagéré mais c'est l'idée).

Moi, Ace, FIV+, j'ai été vacciné depuis que je suis en âge de l'être. J'ai suivi et je suis encore le protocole de vaccination standard, à savoir 2 primo-injections lorsque j'étais tout petit, puis rappel annuel tous les ans. Résultat des courses? Aucun problème!

Mon homo sapiens cotoie des chats abandonnés (comme le fut Ash en son temps) et tous sont vaccinés selon le même protocole standard, y compris les FIV+. Son verdict? Ca les protège bien!

Je vous conseillerais donc de ne pas vour prendre la tête et de vacciner votre chat positif selon le protocole standard. C'est ce que font de nombreux propriétaires de chats positifs d'ailleurs.

Déparasiter ton chat, tu n'oublieras pas.

Traiter son chat contre les puces et les vers régulièrement est important. Les puces peuvent transmettre certains vers dont elles transportent les larves, qui investeront à leur tour le chat. De plus, les picures de puces peuvent créer des démangeaisons, des réactions allergiques, des plaies... pas agréable pour le chat!

Les positifs sont potentiellement plus sensibles à tout (même si moi, le grand Ace, je semble invisible). Aussi, il est fortement recommandé de traiter son chat contre ces petits bestioles qui nous démangent tant. D'autant que les puces, on peut les partager avec vous, nos chers homo sapiens! Le FIV, on se le garde, mais les puces... Aussi, vous rendrez service à tout le monde!

Traitez votre chat contre les puces tous les mois. Même s'il ne semble pas infesté, il vaut mieux prévenir... et ainsi, il ne sera pas infesté!

Vermifugez-le tous les 6 mois s'il ne sort pas, ou tous les 3 mois s'il sort.

L'état de ton chat, tu surveilleras.

Une petite surveillance quotidienne ne coûte rien. Il suffit d'observer si votre chat mange bien, boit bien, va bien.

De temps en temps, contrôlez son poids afin de détecter rapidement une perte éventuelle. Pour cela, pesez-vous seul, puis pesez-vous avec votre chat. Faites ensuite le calcul pour savoir combien il pèse. Pas besoin de le faire tous les jours, contentez-vous d'une ou deux fois par mois!

Un petit coup d'oeil aussi au reste : oreilles, bouche, etc... Vérifiez la présence ou absence de saleté ou parasites dans les oreilles, regarder la couleur des gencives, etc... ça prend 2 minutes. Pas besoin de faire comme mon homo sapiens, c'est à dire presque constamment. Juste de temps en temps!

Les bobos, à surveiller aussi.

Si cela vous paraît contraignant, sachez que, d'une part, ça ne prend pas beaucoup de temps, et, d'autre part, qu'un chat soit positif ou non, il faut quand même surveiller son état de santé. Le petit « plus » avec un FIV+, c'est qu'on y pense plus souvent!

Si malade, ton chat, tu soigneras.

Si votre FIV+ n'est pas en forme, a un abcès, vomit du sang... Une visite véto peut s'avérer necessaire. N'attendez pas qu'il se guérisse tout seul, ça ne marchera pas vraiment, et ça pourrait empirer les choses, voir déclarer la maladie.

Stresser ton chat, tu éviteras.

Le stress provoque une baisse momentanée du système immunitaire. En effet, le stress, pour n'importe quel chat, peut engendrer des problèmes de santé : cystites, bouchage des voies urinaires, PIF, etc... Ca n'est pas systématique, mais ça peut arriver. Le stress est donc un déclencheur de la maladie. Aussi, évitez tant que faire se peut d'exposer votre chat au stress si cela n'est pas indispensable.

Ton chat, tu protègeras.

Les FIV+ sont potentiellement plus fragiles que les autres (même si...). Aussi, il est inutile de tenter le diable et de l'exposer à tout ce qui passe.

Une vie à l'intérieur est préférable afin d'éviter qu'il ne choppe un virus dehors.

Certains chats ne supportent pas de vivre enfermés 24h/24 et cela peut jouer sur leur santé à court ou long terme; aussi, si vous ne pouvez pas interdire les sorties à votre FIV+, prenez un maximum de précautions.

 

Si vous avez d'autres animaux, prenez bien soin d'eux et de leur santé aussi; ne faites pas l'impasse sur certaines choses ou certains soins sous prétextes qu'ils ne sont pas FIV+ et donc théoriquement plus robustes. Ca serait mauvais autant pour eux que pour votre FIV+. Et si vous accueillez un nouveau chat au sein de votre troupe, même si celui-ci est FIV+, prenez le temps de l'isoler d'abord et d'être sûr qu'il n'incube pas une malade, qu'il soit bien déparasité, etc... et de faire ensuite les présentations.

Ton FIV+, tu chériras.

Ou comme mon homo sapiens : tu le vénèreras! Aimez votre positif comme vous aimez ou aimeriez votre négatif, ou votre non testé. Ne pas faire de différences entre les uns et les autres...

En résumé...

Prévention

Protection

Stérilisation

Nutrition

Affection.

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site

×